La tendinite du coude se déclenche par une douleur lors d’un mouvement précis, vissage ou ouverture d’un bouchon d’une bouteille. Une inflammation se situe au niveau de l’insertion du tendon concerné. La tendinite du coude se fait rare et peut s’avérer très douloureuse. Elle se situe généralement au niveau de la tête du radius plus précisément la partie ronde qui sort du coude. Très sensible, cette partie est douloureuse une fois affectée par une tendinite. La personne ressent comme une décharge électrique ou elle a du mal à s’étirer constituant les signes annonciateurs du début d’une tendinite. Il faut pourtant préciser que les douleurs ressenties au niveau du coude ne sont pas forcément une tendinite du coude. Pour être déterminé s’il s’agit bien d’une tendinite, il est préférable de demander l’avis d’un médecin pour prescrire des examens complémentaires. Seul un médecin, un rhumatologue ou un orthopédiste peut confirmer par l’IRM ou la radiographie le diagnostic de la tendinite du coude. Il est capable de cerner le problème et de proposer le traitement adéquat par une coudière ou une attelle, à porter durant plusieurs jours à quelques semaines.

 

Qu’est ce qui engendre la tendinite du coude ?

Les sports comme le ping pong, le tennis et le golf entraînent la plupart du temps l’apparition de la tendinite du coude. Ils demandent l’usage de tendon solide mais qui devient fragile avec le temps et à force de pratiquer une activité intense et régulière. Le tendon s’use car ces sports favorisent les mouvements des muscles et des os au terme d’extension et de flexion. La tendinite du coude touche particulièrement les amateurs de tennis longtemps après leur retraite. Ils sont touchés par ce qu’on appelle le tennis elbow. S’ils continuent à pratiquer ces activités, ils risquent la calcification et peuvent risquer d’endommager l’articulation du membre. Une tendinite du coude est à prendre au sérieux et ne guérit pas toute seule. Si elle n’est pas bien traitée, elle peut également anéantir l’articulation et le tendon va s’abîmer.

comparateur-devis-assurance-mutuelle-novia-sante

 

Comment soigner la tendinite du coude ?

Il est préférable de cesser les activités qui demandent l’usage intense et régulier de l’avant-bras. Si la tendinite est déjà présente, il vaut mieux laisser reposer le coude durant trois semaines. Au besoin, il faut porter une attelle pour régénérer et laisser cicatriser les tendons. L’immobilisation de l’avant-bras permet de favoriser une récupération rapide. Il est également souhaitable de faire une croix sur le sport durant quelques temps pour récupérer la tendinite. Si la tendinite du coude provoque une douleur aigüe, le médecin prescrit une antalgique en vue de diminuer la douleur. L’anti-inflammatoire n’est pas conseillé durant la première semaine de l’apparition de la douleur car il empêche l’inflammation, essentielle pour cicatriser.  A la place de l’anti-inflammatoire, le glaçage permet de réduire la souffrance. La cryothérapie est très efficace pour les sportifs car elle amenuise l’inflammation et favorise la cicatrisation. Avec l’électrothérapie, le patient peut soulager la tendinite du coude en la combinant avec des étirements. Le traitement avec des ondes électromagnétiques ou onde de choc est préconisé pour générer les microlésions du tendon qui engendrent des traumatismes. Ce traitement provoque une inflammation provoquant une néo-vascularisation favorisant la cicatrisation dans la partie lésée. Passé la première semaine du déclenchement de la douleur de la tendinite du coude, le médecin prescrit de l’anti-inflammatoire et des antalgiques. Il ordonne aussi l’injection du sang du patient, riche en plaquettes pour accélérer la cicatrisation. L’injection à la cortisone est reconnue pour traiter les cas de tendinite mais elle n’est pas effective pour le cas de la tendinite du coude. Après le traitement, le malade peut suivre un programme de rééducation fonctionnelle avec la kinésithérapie. Cette réhabilitation peut durer longtemps. Le traitement d’une tendinite du coude se fait d’une manière ponctuelle. Seulement la guérison peut durer plusieurs mois allant de 6 à 24 mois. Ces traitements sont efficaces suivant le degré d’intensité et de la gravité de la tendinite du coude. Au besoin, une intervention chirurgicale est préconisée. Elle consiste à enlever ou à désinfecter la zone concernée du tendon puis à immobiliser le coude durant 6 mois. Durant cette période, le malade est soumis à une surveillance particulière.

Un commentaire

  1. PELLETIER-CASALTA Anne

    tendinite du coude également chez les pianistes lorsqu’accompagnement main gauche avec écarts répétitifs. Déconseillé entre autres: basse d’Alberti avec saut d’octave – spécialité de Beethoven

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: